Kerdoualen

Le petit village de Kerdoualen est à 500 mètres de notre maison d’hôtes, il est typiquement breton avec ses vielles maisons en pierres aux volets bleus et sa fontaine lavoir au cœur du village.

Maisons dans le village de Kerdoualen
Maisons dans le village de Kerdoualen

En descendant vers la côte vous pourrez prendre à droite sur le sentier côtier pour rejoindre la pointe de Kerfany et sa grande plage ou à gauche pour retrouver l’île Percée et la plage de Trenez.

La côte très rocheuse est formée de petites criques où l’on ne peut accéder qu’à pied, c’est ce qui en fait tout son charme. Ces petites criques sableuses : Plage Grise, Prat Hervet, Porsguen, sont connues de tous les habitants du coin, mais on y trouve toujours de la place pour y poser sa serviette. Quel plaisir d’être loin des routes bruyantes et des grandes plages bondées et de profiter de l’océan.

Plage de Prat Hervet
Plage de Prat Hervet

Pour vous y rendre depuis Ti Bleuñv-Nevez (Repère M) suivez la carte ci-dessous :

Kerdoualen
Kerdoualen

Retrouvez aussi cette carte sur Google Maps.

Publicités

Les plages de Kerfany et Trenez

Située sur la bordure sud de la Cornouaille , la commune de Moëlan-sur-Mer sera heureuse de vous recevoir sur ses plages sous le signe du Pavillon Bleu.

Ses trois rias qui hébergent les trois ports du Bélon, Brigneau et de Merrien vous offrent de nombreuses promenades sur les chemins côtiers dans un cadre exceptionnel, pittoresque et sauvage. Son littoral est riche d’une flore et d’une faune abondante et diversifiées, les couleurs des paysages côtiers changent chaque jour au rythme des marées et de la météo.
Ses fonds rocheux font le bonheur des plongeurs sous-marins et ses criques et plages sauvages de sable gris ou de galets celui des familles et des jeunes enfants.

Après un bel après-midi de plage, de pêche à pied ou après une randonnée pédestre vous pourrez vous régaler devant une belle assiette de fruits de mer ou de poissons fraîchement pêchés par nos professionnels de la pêche côtière.

Moëlan-sur-Mer vous accueillera tout au long de l’année et notamment l’été avec ses nouvelles infrastructures liées à l’obtention du Pavillon Bleu : accès PMR, sanitaires, qualité des eaux, surveillance de plage, …

Petite station balnéaire proche de l’embouchure du Belon, Kerfany, parsemée de maisons typiques, est pourvue d’une jolie plage de sable et d’une mer calme. Surveillée en juillet et août, elle est idéale pour la baignade. Un tiralo (fauteuil roulant de baignade) est mis à disposition durant l’été. La grande aire de jeu pour enfant et nombre d’activités nautiques sont praticables auprès du camping situé à deux pas de la plage.

Kerfany-les-Pins
La plage de Kerfany-les-Pins vue d’avion

Au milieu de la plage de Trénez, plus sauvage que celle de Kerfany on trouve l’Île Percée, accessible par un gué à marée basse. Le gué permet de rejoindre à marée basse l’Ile Percée. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les allemands y construisirent deux imposants blockhaus pour installer des batteries de surveillance pour protéger la base de sous-marins de Lorient. On peut encore apercevoir aujourd’hui les piles du pont qui reliait alors la plage aux blockhaus.

Pour découvrir ces deux belles plages, venez explorer notre album photo sur Facebook.

Vous pouvez aussi les découvrir à l’occasion de l’une de nos randonnées pédestre comme celle de Kerfany à l’île Percée.

Festival des Rias

LesRiasChaque année, fin août se déroule sur le Pays de Quimperlé le Festival des Rias, c’est l’occasion de venir découvrir de nombreuses troupes de théâtre de rue, qui font la part belle aux créations en irriguant les communes autour de Quimperlé. Un festival très contemporain, atypique et original qui se joue du territoire, de ses espaces ruraux, urbains et littoraux.

Conçu comme un voyage artistique au fil de l’eau, entre terre et mer, vous allez découvrir dans cette vidéo les moments forts de l’édition 2015 qui à débutée près de notre maison à Kerfany et à l’île percée :

Et voici aussi un best-of de tous les spectacles de 2015 :

L’édition 2017 a été aussi forte de beaux spectacles :

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur ce moment récréatif estival sur le site du festival.

Sinon pour suivre dynamiquement les dernières actualités du festival et les annonces de la prochaine édition, vous avez leur mur Facebook et leur compte Twitter.

L’histoire de Kerfany-les-Pins

De Beg Eur Clec’h Burtul à Kerfany

Au 19ème siècle l’endroit s’appelle Beg Eur Clec’h Burtul. C’est une pointe rocheuse battue par les vents, couverte par la lande. Vers 1860 la vie s’installe avec la construction d’un prieuré démoli en 1957.

C’est en 1890 qu’advient la construction du sanatorium (actuelle résidence Castel Beach) par la comtesse Suchet d’Albufera et sa sœur la marquise de Bonneval. Il est destiné à de jeunes parisiens afin qu’ils puissent y venir respirer l’air iodé de l’Atlantique et ainsi, améliorer leur santé.

Kerfany-1

C’est l’abbé Stanislas Rosenberg, fondé de pouvoir de la comtesse d’Albufera qui lui présente Fanny Rives. Elles deviennent amies et c’est en sa mémoire que le sanatorium, érigé sous la supervision de l’abbé, avec les terrains attenants sera appelé Kerfanny et pour simplifier Kerfany.

1926 – Le lotissement de Kerfany est approuvé par arrêté préfectoral

En 1899-1900, M. Yves-Marie Salin, propriétaire des viviers de Beg Porz (huîtres, homards, langoustes, crevettes…), rachète le sanatorium et les terrains attenants. Il y plante des centaines de pins pour la fabrication de cagettes destinées à l’expédition des crustacés à Paris.

En 1925, M. Bernheim rachète les biens de M. Salin et en 1926 crée le lotissement de Kerfany. Il fait construire la cale de la plage (aujourd’hui disparue), fait installer l’eau (trois puits) et l’électricité, transforme l’ancien couvent en hôtel et commence à vendre les lots.

Dans les années 30, Mme Coreau tient l’hôtel restaurant « les Pins », ex-restaurant de la célèbre Mélanie Rouat installée à Riec-sur-Belon. C’est un hôtel bien tenu et apprécié de la clientèle essentiellement parisienne.

1939-1945 – Le mur de l’Atlantique

L’armée allemande s’installe à Kerfany, y construit de nombreux blockhaus contribuant au mur de l’Atlantique.

Kerfany-2

Le 31 juillet 1944, 20 résistants français et un aviateur britannique sont atrocement fusillés par les troupes allemandes dans le bois de Kerfany. Un monument leur a été dédié et leur mémoire est célébrée tous les ans chaque dernier dimanche de juillet.

Kerfany-2b

1950 à aujourd’hui – Le tourisme à Moëlan

Les effets du tourisme commencent à se développer. La plage est très fréquentée, le camping et le caravaning se développent. Le camping municipal s’installe derrière le mur en fond de plage.

Kerfany-3

En 1954 les constructions de maisons commencent et une « Association Syndicale Autorisée de Kerfany les Pins » est constituée. Elle existe toujours mais soumise aux règles communales d’urbanisme elle ne donne qu’un avis consultatif.

La tempête du 15 octobre 1987 a changé radicalement l’aspect de la pointe; beaucoup d’arbres, la plupart âgés et malades, ont été couchés ou brisés. A la densité forestière a succédé la clarté et la vue sur mer. Une replantation importante a été effectuée et le lotissement a repris un aspect verdoyant.

Le but de l’association syndicale, avec le concours de la municipalité de Moëlan-sur-Mer, est de conserver à ce site naturel, remarquable et apprécié, un aspect propre, entretenu et fleuri avec une ambiance familiale et touristique paisible.

Au fil des ans, Kerfany-les-Pins s’est adapté aux hommes et au tourisme. Aujourd’hui ce site, de loin le plus connu de Moëlan-sur-Mer, avec sa plage, qui est un attrait pour Kerfany, où de nombreux vacanciers viennent y trouver le repos, le soleil et les plaisirs nautiques dans une ambiance familiale.

Kerfany-4

Crédit Photo :  association « Mémoire et Photos de chez nous » (Source)