La Cité de la voile Éric-Tabarly à Lorient

La cité de la voile

Au cœur de Lorient La Base, la Cité de la voile Éric Tabarly propose un parcours ludique et original, qui se prolonge sur les pontons et sur l’eau, pour permettre à toute la famille de découvrir la voile et la course au large.

Un espace de 150m² dédié au marin de légende Éric Tabarly. Sportif, tacticien, concepteur, il a ouvert la voie de la course au large actuelle. Vous y trouverez des photos et maquettes des célèbres Pen Duick, une reproduction de l’intérieur de Pen Duick II, mais aussi des témoignages et images d’archives permettent de mieux cerner la personnalité de ce marin mythique.

La Cité de la voile accueille le grand public au cœur de Lorient La Base, l’ancienne base de sous-marins reconvertie en pôle d’activité dédié au nautisme, et notamment à la course à la voile. Sur 2000m², elle offre une découverte interactive et ludique de la voile et de la course au large.

Hisser les voiles, wincher, embarquer (virtuellement) sur un bateau du Vendée Globe, visiter le carré du Pen Duick… Petits et grands sont amenés à se mettre dans la peau d’un navigateur, et abordent de manière concrète la préparation d’un bateau et les sensations de la course au large, grâce aux écrans géants, bornes multimédias, cinéma dynamique 4D, simulateurs de régates, maquettes et matériel à manipuler…

Plus d’information sur https://www.citevoile-tabarly.com/fr

La visite se poursuit sur l’eau aussi

Pour commencer, les enfants pourront tester, sans se mouiller, la navigation à la voile dans la cité. Grâce à un simulateur qui permet avec les conseils d’un moniteur de s’initier à quelques gestes : régler la voile, barrer, virer, etc.

Pour ceux qui sont prêts à passer sur l’eau, un bassin de plus de 1000m² totalement protégé et balisé permet aux enfants, équipés et accompagnés par un moniteur de voile, d’effectuer leur baptême en Optimist. Les ados et adultes ne sont pas en reste, on leur propose de s’initier au Mini JI, là aussi avec l’encadrement d’un moniteur.

La visite de la Cité de la voile peut se prolonger avec d’autres activités sur Lorient La Base. Des billets couplés sont proposés pour faire une balade à la voile dans la rade de Lorient, ou visiter le pôle international Course au large, la base de sous-marins…

Sous-marin Flore

Construite par les Allemands lors de la seconde guerre mondiale, la base de sous-marins projeta Lorient au coeur de la bataille de l’Atlantique. Plus grande forteresse militaire d’Europe, elle fut ensuite utilisée par la Marine française comme siège de l’escadrille des sous-marins de l’Atlantique jusqu’en 1997.

Depuis près de 30 ans, le sous-marin Flore-S645 a pris ses quartiers sur l’ancienne base de sous-marins de Lorient. Muni d’un audioguide relatant les souvenirs des anciens sous-mariniers, vous franchissez la porte du sous-marin Flore-S645. Pas à pas, la visite vous entraîne dans les entrailles de cet engin, du poste des torpilles jusqu’aux bannettes, en passant par le central opération et son emblématique périscope.

Plus d’informations sur https://www.la-flore.fr/fr

Pratique

  • Cité de la voile Éric Tabarly à Lorient La Base (Plan d’accès)
  • Tel 02 97 655 656 et Internet http://www.citevoile-tabarly.com
  • Horaires de 10 h à 18 h en été et vacances scolaires.
  • Billetterie disponible à l’office de tourisme de Moëlan.
  • Tarifs indicatifs : 12,50€ adultes / 9,30€ de 7 à 17 ans / 3,10€ de 3 à 6 ans / gratuit pour les moins de 3 ans.
Publicités

Le port du Bélon

Depuis la baie de Kerfany, le port du Bélon se découvre après avoir pénétré dans la rivière ostréicole du Bélon, berceau de l’huître plate « la Belon ». La rivière s’écoule entre des rives remarquables que de nombreux peintres ont immortalisées.

C’est un excellent abri pour les bateaux et on y trouve tous les services à proximité.

Port du Belon
Port du Belon, les bateaux de plaisance.

Chaque jour à l’arrivée des bateaux de pêche, une vente des produits de la mer est organisée sur l’étal du port.

Port du Belon, les bateaux de pêche
Port du Belon, les bateaux de pêche, le Cornouaille débarque sa pêche tous les jours vers 17h pour une vente sur le port.

De nombreuses activités se pratiquent, de la pêche côtière à l’élevage d’huîtres plates et creuses en passant par la découverte en bateau du Bélon et de l’Aven.

Port du Belon
Port du Belon, sur l’autre rive les huîtres de Jacky, coté Riec.

Dégustation d'huîtres du belon
Dégustation d’huîtres du belon chez Jacky

Doit-on écrire Bélon ou Belon ? Cela s’écrit Belon en breton parce qu’en breton les ‘e’ ne portent pas d’accent. Mais en français on doit écrire Bélon (c’est d’ailleurs le cas de la plupart des panneaux routiers et des cartes) et on doit le prononcer Bélon parce que sinon il faudrait écrire Beulon : en breton, le ‘e’ se prononce presque toujours ‘é’, rarement ‘è’, mais jamais ‘eu’.

Depuis notre maison d’hôtes vous pouvez vous rendre au port du Bélon par les sentiers de randonnée.

Concarneau et sa ville close

À la fois parmi les plus grands ports de pêche français et ville d’art et d’histoire, Concarneau voit le décor bigarré de ses docks côtoyer celui de son étonnante ville close, dont les remparts ont été élevés au XIVème siècle. Un circuit de visite proposé par l’Office de Tourisme vous fera découvrir toute l’histoire de cette belle ville.

concarneau-ville-close

Concarneau est tout entière dédiée à la mer, dotée d’un excellent musée de la Pêche et d’un Marinarium, elle offre également une agréable façade balnéaire faite de petites criques et de longues plages de sable blanc comme par exemple celle du Cabellou.

concarneau-port

Pour plus d’information visitez le site de l’Office de Tourisme de Concarneau.

Voici une carte pour organiser votre visite :

Infos pratiques : Pour le stationnement des véhicules, le plus simple est de laisser la voiture sur le parking de la gare, ensuite de descendre à pied l’avenue de la Gare pour rejoindre le port et la ville close tout juste à 10 minutes de marche.