L’histoire de Kerfany-les-Pins

De Beg Eur Clec’h Burtul à Kerfany

Au 19ème siècle l’endroit s’appelle Beg Eur Clec’h Burtul. C’est une pointe rocheuse battue par les vents, couverte par la lande. Vers 1860 la vie s’installe avec la construction d’un prieuré démoli en 1957.

C’est en 1890 qu’advient la construction du sanatorium (actuelle résidence Castel Beach) par la comtesse Suchet d’Albufera et sa sœur la marquise de Bonneval. Il est destiné à de jeunes parisiens afin qu’ils puissent y venir respirer l’air iodé de l’Atlantique et ainsi, améliorer leur santé.

Kerfany-1

C’est l’abbé Stanislas Rosenberg, fondé de pouvoir de la comtesse d’Albufera qui lui présente Fanny Rives. Elles deviennent amies et c’est en sa mémoire que le sanatorium, érigé sous la supervision de l’abbé, avec les terrains attenants sera appelé Kerfanny et pour simplifier Kerfany.

1926 – Le lotissement de Kerfany est approuvé par arrêté préfectoral

En 1899-1900, M. Yves-Marie Salin, propriétaire des viviers de Beg Porz (huîtres, homards, langoustes, crevettes…), rachète le sanatorium et les terrains attenants. Il y plante des centaines de pins pour la fabrication de cagettes destinées à l’expédition des crustacés à Paris.

En 1925, M. Bernheim rachète les biens de M. Salin et en 1926 crée le lotissement de Kerfany. Il fait construire la cale de la plage (aujourd’hui disparue), fait installer l’eau (trois puits) et l’électricité, transforme l’ancien couvent en hôtel et commence à vendre les lots.

Dans les années 30, Mme Coreau tient l’hôtel restaurant « les Pins », ex-restaurant de la célèbre Mélanie Rouat installée à Riec-sur-Belon. C’est un hôtel bien tenu et apprécié de la clientèle essentiellement parisienne.

1939-1945 – Le mur de l’Atlantique

L’armée allemande s’installe à Kerfany, y construit de nombreux blockhaus contribuant au mur de l’Atlantique.

Kerfany-2

Le 31 juillet 1944, 20 résistants français et un aviateur britannique sont atrocement fusillés par les troupes allemandes dans le bois de Kerfany. Un monument leur a été dédié et leur mémoire est célébrée tous les ans chaque dernier dimanche de juillet.

Kerfany-2b

1950 à aujourd’hui – Le tourisme à Moëlan

Les effets du tourisme commencent à se développer. La plage est très fréquentée, le camping et le caravaning se développent. Le camping municipal s’installe derrière le mur en fond de plage.

Kerfany-3

En 1954 les constructions de maisons commencent et une « Association Syndicale Autorisée de Kerfany les Pins » est constituée. Elle existe toujours mais soumise aux règles communales d’urbanisme elle ne donne qu’un avis consultatif.

La tempête du 15 octobre 1987 a changé radicalement l’aspect de la pointe; beaucoup d’arbres, la plupart âgés et malades, ont été couchés ou brisés. A la densité forestière a succédé la clarté et la vue sur mer. Une replantation importante a été effectuée et le lotissement a repris un aspect verdoyant.

Le but de l’association syndicale, avec le concours de la municipalité de Moëlan-sur-Mer, est de conserver à ce site naturel, remarquable et apprécié, un aspect propre, entretenu et fleuri avec une ambiance familiale et touristique paisible.

Au fil des ans, Kerfany-les-Pins s’est adapté aux hommes et au tourisme. Aujourd’hui ce site, de loin le plus connu de Moëlan-sur-Mer, avec sa plage, qui est un attrait pour Kerfany, où de nombreux vacanciers viennent y trouver le repos, le soleil et les plaisirs nautiques dans une ambiance familiale.

Kerfany-4

Crédit Photo :  association « Mémoire et Photos de chez nous » (Source)

Publicités

3 commentaires sur « L’histoire de Kerfany-les-Pins »

Laisser moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s