Ce port authentique breton, proche de l’océan, vous offre de magnifiques variations de couleurs. Ci-dessous l’entrée du port et l’ancienne conserverie de poissons de Malachappe.

BrigneauMalachape

Le port de Brigneau est labellisé d’intérêt patrimonial. Ce label, obtenu en partie grâce à l’action de l’association locale Mémoires et photos, est là pour rappeler que ce petit port a connu une grande histoire. « Il y a eu jusqu’à 150 chaloupes sardinières ici. Cela peut paraître difficile à croire », quand on voit la vingtaine de bateaux de plaisance dans le port.

Autrefois Brigneau était un port de pêche comme en témoigne les murs encore présents de l’ancienne conserverie Malachappe à l’entrée du port. Les hommes sur les sardiniers effectuaient un travail très physique. Ils pêchaient de nuit. Il y avait deux canots sur l’eau : un pour appâter, un autre pour maintenir le banc de sardine le temps que le bateau fasse le tour avec ses filets. Ensuite, tous les hommes remontaient les filets à la main. Il y a eu, par la suite, une aide mécanique. L’exercice était rude mais payait bien. Mais il fallait aussi trouver le bon bateau, il y avait des capitaines réputés pour avoir de l’intuition et sentir les bancs de poissons.

Au XIXe siècle, le port de Brigneau tourne à plein régime. Il y a les pêcheurs et leurs embarcations mais aussi toute l’économie qui se crée autour. Les lieux compteront trois conserveries : une à Brigneau (devenue une habitation) et deux à Malachappe. De la plus imposante et emblématique à Malachappe, il n’en reste que la façade aujourd’hui, perchée sur les hauteurs du port. L’autre a été démolie.

Il y avait les chantiers de constructions navales, ceux de réparations, tout ce qui était appâts pour sardine, les cafés et cantines qui accueillaient les marins. Puis, une fois que les sardines étaient prêtes, c’est le réseau de distribution qui se mettait en marche

Face à la concurrence d’une sardine pêchée toute l’année et surtout moins chère en Méditerranée, l’industrie de la sardine s’écroule et la dernière usine ferme ses portes à la fin des années 1960. Aujourd’hui le port est devenu un port de plaisance.

Pour continuer à faire vivre la mémoire des lieux, chaque année, la Fête du port de Brigneau est organisée par l’association Digue en fête et venir y découvrir le cercle Molan Douar ar Mor.

Vous pourrez déguster sur le port pendant toute la saison estivale des sardines grillées chez les Penn Sardines avec un bon cidre des Bouteilles à l’amère :

Découvrez dans cette vidéo le port de Brigneau vu du ciel, les mouillages et les belles navigations à la voile le long des côtes du Finistère en Bretagne :

La côte de Moëlan, l’Armor, compte aussi de nombreux autres petits ports à découvrir :
Carte-maritime-moelan-clohars

Laisser moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s